La Recherche Paramédicale du Grand-Ouest

Dressings and securements for the prevention of peripheral intravenous catheter failure in adults (SAVE): a pragmatic, randomised controlled, superiority trial

THE LANCET  VOLUME 392, ISSUE 10145P419-430, AUGUST 04, 2018

Dressings and securements for the prevention of peripheral intravenous catheter failure in adults (SAVE): a pragmatic, randomised controlled, superiority trial

Prof Claire M Rickard, Nicole Marsh, Prof Joan Webster, Naomi Runnegar, Emily Larsen,  Matthew R McGrail

Published:July 26, 2018
Summary
Background
Two billion peripheral intravenous catheters (PIVCs) are used globally each year, but optimal dressing and securement methods are not well established. We aimed to compare the efficacy and costs of three alternative approaches to standard non-bordered polyurethane dressings.
Methods
We did a pragmatic, randomised controlled, parallel-group superiority trial at two hospitals in Queensland, Australia. Eligible patients were aged 18 years or older and required PIVC insertion for clinical treatment, which was expected to be required for longer than 24 h. Patients were randomly assigned (1:1:1:1) via a centralised web-based randomisation service using random block sizes, stratified by hospital, to receive tissue adhesive with polyurethane dressing, bordered polyurethane dressing, a securement device with polyurethane dressing, or polyurethane dressing (control). Randomisation was concealed before allocation. Patients, clinicians, and research staff were not masked because of the nature of the intervention, but infections were adjudicated by a physician who was masked to treatment allocation. The primary outcome was all-cause PIVC failure (as a composite of complete dislodgement, occlusion, phlebitis, and infection [primary bloodstream infection or local infection]). Analysis was by modified intention to treat. This trial is registered with the Australian New Zealand Clinical Trials Registry, number ACTRN12611000769987.
Findings
Between March 18, 2013, and Sept 9, 2014, we randomly assigned 1807 patients to receive tissue adhesive with polyurethane (n=446), bordered polyurethane (n=454), securement device with polyurethane (n=453), or polyurethane (n=454); 1697 patients comprised the modified intention-to-treat population. 163 (38%) of 427 patients in the tissue adhesive with polyurethane group (absolute risk difference −4·5% [95% CI −11·1 to 2·1%], p=0·19), 169 (40%) of 423 of patients in the bordered polyurethane group (–2·7% [–9·3 to 3·9%] p=0·44), 176 (41%) of 425 patients in the securement device with poplyurethane group (–1·2% [–7·9% to 5·4%], p=0·73), and 180 (43%) of 422 patients in the polyurethane group had PIVC failure. 17 patients in the tissue adhesive with polyurethane group, two patients in the bordered polyurethane group, eight patients in the securement device with polyurethane group, and seven patients in the polyurethane group had skin adverse events. Total costs of the trial interventions did not differ significantly between groups.
Interpretation
Current dressing and securement methods are commonly associated with PIVC failure and poor durability, with simultaneous use of multiple products commonly required. Cost is currently the main factor that determines product choice. Innovations to achieve effective, durable dressings and securements, and randomised controlled trials assessing their effectiveness are urgently needed.
Funding
Australian National Health and Medical Research Council.

Café Lecture – Soins infirmiers transitionnnels des plaies chroniques en gériatrie & bibliographie

Elodie Montaigne est infirmière libérale à Brocéliande et co-responsable du Diplôme d’Etat d’Infirmier.e en Pratique Avancée (DE IPA) de Rennes I.

Elle a choisi de vous présenter le 9 janvier prochain une revue systématique de la littérature portant sur les soins infirmiers transitionnnels aux personnes âgées porteuses de plaies chroniques.

Colloque Interrégional de Recherche Paramédicale – GIRCI Est

Madame, Monsieur,

Le 24 mars 2020, s’ouvrira au CHU de Reims le septième Colloque Interrégional de Recherche Paramédicale du GIRCI Est ouvert à tous professionnels paramédicaux, formateurs des écoles et acteurs engagés dans le développement de la recherche paramédicale au sein de l’interrégion Est.

Initiés en 2013, les Colloques Interrégionaux de Recherche Paramédicale du GIRCI Est sont devenus un évènement incontournable pour valoriser la recherche en soins et pour témoigner du dynamisme interrégional et de la créativité des professionnels intervenant au plus près du patient.

Cette septième édition s’inscrit dans les dynamiques actuelles de « Ma Santé 2022 » d’amélioration de la qualité des soins et de prise en charge pour répondre aux besoins du « patient usager citoyen.

Cet événement réunira professionnels de santé et conférenciers pour présenter des projets de recherche ou initiatives innovantes et échanger autour du thème central : « La recherche en soins : une réponse aux besoins de santé et aux enjeux de demain».
Une table ronde à visée méthodologique, centrée autour d’un cas pratique permettra d’aborder les éléments clés relatifs à l’élaboration d’un projet de recherche.Tous les professionnels paramédicaux sont invités à partager et valoriser sous forme de communications orales ou affichées, leurs travaux de recherche initiés ou aboutis, initiatives et approches innovantes s’inscrivant dans ces thématiques, en soumettant un résumé directement en ligne selon les modalités précisées sur le site du GIRCI Est ou sur la page dédiée à cette journée via le lien ci-dessous :

L’appel à communications est ouvert jusqu’au mercredi 29 janvier 2020.

Les inscriptions au colloque et au buffet-déjeuner, gratuites mais obligatoires peuvent être réalisées en ligne jusqu’au lundi 10 mars 2020.

En cas de difficultés pour l’inscription en ligne, la soumission de résumé, ou pour toutes autres informations, veuillez prendre contact avec :

Mme Nathalie PORTIER
nathalie.portier@girci-est.fr
03.80.29.50.08

Nous espérons pour cette nouvelle édition, une forte mobilisation et vous remercions de diffuser cet appel à communications aux équipes intéressées.

Le réseau interrégional de recherche paramédicale du GIRCI Est
L’équipe de coordination du GIRCI Est

AFIC : Bourse RSIC 2020

Cette bourse a pour objectif de fournir des connaissances fondées sur des bases scientifiquement validées pour contribuer à l’amélioration continue de la qualité des soins délivrés par les infirmier(e)s et d’améliorer les pratiques en cancérologie.

L’association Française des Infirmiers de Cancérologie

L’AFIC est une entité professionnelle qui fédère, par ses missions, plus de 3000 sympathisants et 235 membres. Elle réunit chaque année 800 personnes francophones aux Rencontres Infirmières en Oncologie RIO : infirmiers et infirmières ou soignants exerçant en cancérologie

L’AFIC est une force vive, plurielle et fédératrice en constante évolution, ouverte à l’Europe et à l’espace francophone et centrée sur l’usager de soinsLa devise de cette société savante est : « Ensemble, transformons les défis d’aujourd’hui en victoire de demain ». Une des missions de l’AFIC est de participer à l’évolution et à la promotion des sources de connaissances en matière de cancérologie.

En 2016 une bourse « Recherche en Soins Infirmiers en Cancérologie R.S.I.C 2016 » a été mise en place, elle fut reconduite en 2018. 15 candidats ont postulé sur les 2 sessions. Les lauréats ont été une équipe de l’Institut de Cancérologie de Lorraine de Nancy et une équipe de l’APHP.Il a été décidé de proposer cette année une troisième bourse : La Bourse RSIC 2020. Dotée de 15 000 euros, l’objectif de cette bourse est de fournir des connaissances fondées sur des bases scientifiquement validées pour contribuer à l’amélioration continue de la qualité des soins délivrés par les infirmier(e)s et d’améliorer les pratiques en cancérologie.

Cette bourse s’adresse exclusivement aux pratiques des infirmier(e)s travaillant auprès de patients atteints de cancer en France.

Calendrier :

  • Dépôt des candidatures : 12 janvier 2020
  • Délibération du Jury: 21 février 2020
  • Annonce des résultats : lors des 23èmes R.I.O. 21 mars 2020
  • Publication officielle sur le site http://afic-asso.org : 23 mars 2020

Bourse RSIC : Appel à candidature: http://afic-asso.org/control/partage-BOURSE_RISC_AFIC_2018_1.pdf
Règlement RSIC: http://afic-asso.org/control/partage-reglement_RSIC_2018.pdf

Contacts presse : contact@afic-asso.org

Magali GRANGER

IDE, hypnothérapeute, référente douleur

Fiche mise à jour en décembre 2019

Service

Hématologie clinique adulte. Je travaille dans les secteurs d’hospitalisation conventionnelle, le secteur stérile, l’hôpital de jour, la programmation des cytotoxiques.

Lieu d’exercice

CHU Pontchaillou, CHU Rennes

Thématiques de recherche / de prédilection

Hypnose E02.190.525.217

Cancer hématologie C04.588.448

Douleur C23.888.592.612.212

Projets de recherche / Articles scientifiques publiés

  • Articles scientifiques publiés

La revue de l’infirmière, Elsevier, décembre 2018, n°246, Rendre le patient acteur de la pose d’une sonde naso-gastrique grâce à l’hypnoanalgésie, auteur: Magali Granger.

  • Projets de recherche en cours

QUALHYBOM, Evaluation du confort du patient lors de la Biopsie Ostéo-Médullaire (BOM) : Analyse comparative de deux approches analgésiques « Hypnose versus MEOPA », porteur du projet: Magali Granger, étude multicentrique randomisée, prospective.

Prix

  • Prix public du poster au 5èmes Journées Francophone de Recherche en Soins « Pose en autonomie d’une sonde naso gastrique grâce à l’hypnoanalgésie », nov. 2019
  • Prix partagé initiative Incyte, prix  CORESP, nov. 2019

Ces 2 prix vont financer le projet QUALHYBOM en cours

Mes Vidéos

Mes coordonnées

Magali GRANGER

Hématologie clinique adulte

Centre Hospitalier Universitaire de Rennes

2 rue Henri Le Guilloux

35033 Rennes cedex 9

Tel : 02 99 47 43 21

Magali.granger@chu-rennes.fr

Me suivre sur les réseaux sociaux

linkedin : https://www.linkedin.com/in/granger-magali-6a362580/?originalSubdomain=fr

Ma vie de chercheur _ Hypnoanalgésie en hématologie

Magali Granger est IDE au CHU de Rennes. Diplômée du DIU Douleur, elle est praticienne en hypnose ericksonienne dans le service d’hématologie adulte.

Elle vous a présenté le 5 décembre son parcours de chercheur autour de son projet sur l’utilisation de l’hypnoanalgésie.

Appel à projets – Lutte contre les addictions

L’Institut de recherche en santé publique (IReSP) lance cette année un nouvel appel à projets de recherche et d’intervention pour lutter contre les addictions. Il s’intègre dans le volet recherche du fonds de lutte contre les addictions.

Cet appel à projets couvre toutes les dimensions de la recherche ainsi qu’un large éventail de disciplines, allant de la recherche clinique à la santé publique, en passant par les technologies de l’information et de la communication, les sciences économiques et politiques, la sociologie, le droit, la biologie ou bien encore l’épidémiologie. Il concerne l’ensemble des substances psychoactives licites (alcool et tabac, seulement en co-consommation pour ce dernier), illicites (cannabis, cocaïne, ectasy, …) et certaines molécules thérapeutiques.

L’accent est mis sur 4 axes thématiques :

– Prévenir et retarder l’entrée dans la consommation

– Développer les connaissances sur les usages et trajectoires de consommation

– Améliorer les réponses en termes de soins d’accompagnement et de réduction des risques et des dommages

– Impact des interventions publiques au niveau populationnel

Cet appel propose 6 modalités de soutien :

– Soutien à de projets de recherche complets

– Soutien à un dispositif de structuration européen ou international

– Soutien de projets de recherche exploitant des bases de données existantes

– Soutien à des projets pilotes

– Soutien à un dispositif de structuration national

Calendrier :

  • Lancement de l’AAP :  24 septembre 2019
  • Dépôt des candidatures : du 14 octobre au 17 décembre 2019 – minuit
  • Annonce des résultats : mai 2020

Le texte de l’appel à projets et le guide du candidat sont téléchargeables ci-dessous :Le texte de l’AAP Addictions 2019Guide du candidat

Le dossier de candidature et l’annexe financière sont à télécharger depuis la plateforme EVA3

Contact : laurence.hoffmann@inserm.fr

Appel à Grand Projet 2020

Chaque année ou presque, la Fondation Paralysie Cérébrale lance un appel à projets de recherche en vue de financer des travaux prometteurs.
Ces appels d’offre européens sont soit orientés sur une thématique jugée prioritaire suite aux études et recommandations du conseil scientifique, soit « ouverts » à tous les champs concernés par la paralysie cérébrale.

Cette année, la Fondation Paralysie Cérébrale renouvelle son soutien à la recherche sur la Paralysie Cérébrale, à travers son appel d’offre 2020.

Thématique

Il pourra s’agir de projets de recherche clinique, translationnelle, de santé publique ou de sciences humaines et sociales de grande envergure visant  à améliorer les capacités diagnostiques et/ou le dépistage précoce

  • de la paralysie cérébrale
  • de ses troubles associés (moteurs, fonctions supérieures, épilepsie, troubles sensoriels, troubles orthopédiques secondaires, etc.) de la période prénatale à la fin de l’adolescence

Cet appel à projets de recherche s’adresse à toute équipe de recherche labellisée, située dans les pays européens. Les projets de recherche proposés devront reposer sur un consortium comportant au moins 2 équipes françaises.

Financement

Cet appel d’offre évaluera des projets d’une enveloppe globale de 500 k€ à 1,5 M€ maximum répartie sur une période de 3 à 5 ans.

Calendrier

La date limite d’envoi des synopsis est le 15 décembre 2019

La date limite d’envoi des dossiers de candidatures est le 15 février 2020

Appel à projets _ Société Française de l’escarre

Société Française de l’Escarre

Thématique

Dans le cadre de son soutien aux actions de recherche, le Conseil Scientifique de la société française de l’escarre lance un appel à projets pour financer des travaux de recherche clinique/expérimentale.

Financement proposé : subvention de recherche

Thèmes : physiopathologie, prévention et traitements de l’escarre, organisation des soins, formation des soignants et éducation thérapeutique

Tout type de recherche peut être envisagée : fondamentale, translationnelle, clinique, diagnostique ou en sciences humaines et sociales. Le caractère pluridisciplinaire du projet sera souligné le cas échéant.

Financement

Le projet sera d’une durée maximale de 24 mois pour un financement maximum de 20 000 euros. La société financera de 1 à 4 projets par an, pour une enveloppe globale de 20 000 euros.

Calendrier

Date limite de réception des dossiers : 31 janvier 2020 (Minuit)

Café Lecture _ Formation des étudiants en santé

Stéphane Pasquet est formateur à l’IFPS de St Brieuc.

Il a choisi de vous présenter le 7 novembre un article sur le thème de la « formation des étudiants en santé ».

Ma vie de chercheur _ Prévention de la chute du patient âgé hospitalisé

Frédéric Noublanche est infirmier au CHU d’Angers. Il exerce en tant que cadre de soin dans le service de gériatrie.

Il vous a présenté le 3 octobre son parcours de chercheur autour de son projet sur la chute du patient âgé hospitalisé.