La Recherche Paramédicale du Grand-Ouest

Dressings and securements for the prevention of peripheral intravenous catheter failure in adults (SAVE): a pragmatic, randomised controlled, superiority trial

THE LANCET  VOLUME 392, ISSUE 10145P419-430, AUGUST 04, 2018

Dressings and securements for the prevention of peripheral intravenous catheter failure in adults (SAVE): a pragmatic, randomised controlled, superiority trial

Prof Claire M Rickard, Nicole Marsh, Prof Joan Webster, Naomi Runnegar, Emily Larsen,  Matthew R McGrail

Published:July 26, 2018
Summary
Background
Two billion peripheral intravenous catheters (PIVCs) are used globally each year, but optimal dressing and securement methods are not well established. We aimed to compare the efficacy and costs of three alternative approaches to standard non-bordered polyurethane dressings.
Methods
We did a pragmatic, randomised controlled, parallel-group superiority trial at two hospitals in Queensland, Australia. Eligible patients were aged 18 years or older and required PIVC insertion for clinical treatment, which was expected to be required for longer than 24 h. Patients were randomly assigned (1:1:1:1) via a centralised web-based randomisation service using random block sizes, stratified by hospital, to receive tissue adhesive with polyurethane dressing, bordered polyurethane dressing, a securement device with polyurethane dressing, or polyurethane dressing (control). Randomisation was concealed before allocation. Patients, clinicians, and research staff were not masked because of the nature of the intervention, but infections were adjudicated by a physician who was masked to treatment allocation. The primary outcome was all-cause PIVC failure (as a composite of complete dislodgement, occlusion, phlebitis, and infection [primary bloodstream infection or local infection]). Analysis was by modified intention to treat. This trial is registered with the Australian New Zealand Clinical Trials Registry, number ACTRN12611000769987.
Findings
Between March 18, 2013, and Sept 9, 2014, we randomly assigned 1807 patients to receive tissue adhesive with polyurethane (n=446), bordered polyurethane (n=454), securement device with polyurethane (n=453), or polyurethane (n=454); 1697 patients comprised the modified intention-to-treat population. 163 (38%) of 427 patients in the tissue adhesive with polyurethane group (absolute risk difference −4·5% [95% CI −11·1 to 2·1%], p=0·19), 169 (40%) of 423 of patients in the bordered polyurethane group (–2·7% [–9·3 to 3·9%] p=0·44), 176 (41%) of 425 patients in the securement device with poplyurethane group (–1·2% [–7·9% to 5·4%], p=0·73), and 180 (43%) of 422 patients in the polyurethane group had PIVC failure. 17 patients in the tissue adhesive with polyurethane group, two patients in the bordered polyurethane group, eight patients in the securement device with polyurethane group, and seven patients in the polyurethane group had skin adverse events. Total costs of the trial interventions did not differ significantly between groups.
Interpretation
Current dressing and securement methods are commonly associated with PIVC failure and poor durability, with simultaneous use of multiple products commonly required. Cost is currently the main factor that determines product choice. Innovations to achieve effective, durable dressings and securements, and randomised controlled trials assessing their effectiveness are urgently needed.
Funding
Australian National Health and Medical Research Council.

Appel à projets – Lutte contre les addictions

L’Institut de recherche en santé publique (IReSP) lance cette année un nouvel appel à projets de recherche et d’intervention pour lutter contre les addictions. Il s’intègre dans le volet recherche du fonds de lutte contre les addictions.

Cet appel à projets couvre toutes les dimensions de la recherche ainsi qu’un large éventail de disciplines, allant de la recherche clinique à la santé publique, en passant par les technologies de l’information et de la communication, les sciences économiques et politiques, la sociologie, le droit, la biologie ou bien encore l’épidémiologie. Il concerne l’ensemble des substances psychoactives licites (alcool et tabac, seulement en co-consommation pour ce dernier), illicites (cannabis, cocaïne, ectasy, …) et certaines molécules thérapeutiques.

L’accent est mis sur 4 axes thématiques :

– Prévenir et retarder l’entrée dans la consommation

– Développer les connaissances sur les usages et trajectoires de consommation

– Améliorer les réponses en termes de soins d’accompagnement et de réduction des risques et des dommages

– Impact des interventions publiques au niveau populationnel

Cet appel propose 6 modalités de soutien :

– Soutien à de projets de recherche complets

– Soutien à un dispositif de structuration européen ou international

– Soutien de projets de recherche exploitant des bases de données existantes

– Soutien à des projets pilotes

– Soutien à un dispositif de structuration national

Calendrier :

  • Lancement de l’AAP :  24 septembre 2019
  • Dépôt des candidatures : du 14 octobre au 17 décembre 2019 – minuit
  • Annonce des résultats : mai 2020

Le texte de l’appel à projets et le guide du candidat sont téléchargeables ci-dessous :Le texte de l’AAP Addictions 2019Guide du candidat

Le dossier de candidature et l’annexe financière sont à télécharger depuis la plateforme EVA3

Contact : laurence.hoffmann@inserm.fr

Appel à Grand Projet 2020

Chaque année ou presque, la Fondation Paralysie Cérébrale lance un appel à projets de recherche en vue de financer des travaux prometteurs.
Ces appels d’offre européens sont soit orientés sur une thématique jugée prioritaire suite aux études et recommandations du conseil scientifique, soit « ouverts » à tous les champs concernés par la paralysie cérébrale.

Cette année, la Fondation Paralysie Cérébrale renouvelle son soutien à la recherche sur la Paralysie Cérébrale, à travers son appel d’offre 2020.

Thématique

Il pourra s’agir de projets de recherche clinique, translationnelle, de santé publique ou de sciences humaines et sociales de grande envergure visant  à améliorer les capacités diagnostiques et/ou le dépistage précoce

  • de la paralysie cérébrale
  • de ses troubles associés (moteurs, fonctions supérieures, épilepsie, troubles sensoriels, troubles orthopédiques secondaires, etc.) de la période prénatale à la fin de l’adolescence

Cet appel à projets de recherche s’adresse à toute équipe de recherche labellisée, située dans les pays européens. Les projets de recherche proposés devront reposer sur un consortium comportant au moins 2 équipes françaises.

Financement

Cet appel d’offre évaluera des projets d’une enveloppe globale de 500 k€ à 1,5 M€ maximum répartie sur une période de 3 à 5 ans.

Calendrier

La date limite d’envoi des synopsis est le 15 décembre 2019

La date limite d’envoi des dossiers de candidatures est le 15 février 2020

Appel à projets _ Société Française de l’escarre

Société Française de l’Escarre

Thématique

Dans le cadre de son soutien aux actions de recherche, le Conseil Scientifique de la société française de l’escarre lance un appel à projets pour financer des travaux de recherche clinique/expérimentale.

Financement proposé : subvention de recherche

Thèmes : physiopathologie, prévention et traitements de l’escarre, organisation des soins, formation des soignants et éducation thérapeutique

Tout type de recherche peut être envisagée : fondamentale, translationnelle, clinique, diagnostique ou en sciences humaines et sociales. Le caractère pluridisciplinaire du projet sera souligné le cas échéant.

Financement

Le projet sera d’une durée maximale de 24 mois pour un financement maximum de 20 000 euros. La société financera de 1 à 4 projets par an, pour une enveloppe globale de 20 000 euros.

Calendrier

Date limite de réception des dossiers : 31 janvier 2020 (Minuit)

Café Lecture _ Formation des étudiants en santé

Stéphane Pasquet est formateur à l’IFPS de St Brieuc.

Il a choisi de vous présenter le 7 novembre un article sur le thème de la « formation des étudiants en santé ».

Ma vie de chercheur _ Prévention de la chute du patient âgé hospitalisé

Frédéric Noublanche est infirmier au CHU d’Angers. Il exerce en tant que cadre de soin dans le service de gériatrie.

Il vous présentera le 3 octobre son parcours de chercheur autour de son projet sur la chute du patient âgé hospitalisé.

Réseau PARI

Réseau de recherche paramédicale dans le domaine du Risque Infectieux

PARI a été créé par l’obtention de la Bourse Espoir du GIRCI-HUGO en 2015. Ce réseau vise à :

  • Fédérer des professionnels œuvrant pour la gestion du risque infectieux.
  • Améliorer l’accompagnement des équipes de soins dans la mise en place des précautions complémentaires.
  • Assurer une prise en compte de l’impact psychologique de la mise en place des mesures de précautions complémentaires.
  • Développer les études cliniques portées par des paramédicaux à l’échelle de l’inter région en facilitant le déploiement de projet en multicentrique.

Thématique du réseau

Hygiène E02.547 N06.850.670

Lieu de coordination

CHU de Nantes

Coordonnateur / Animateurs

Coordonnateur : Blandine GUILLEY-LERONDEAU – CHU de Nantes
Membres : Lenaig Daniel – CHU de Brest ; Marie-Laure Pinson – CHU d’Angers ; Yolaine Gautier – CHU de Rennes.

Projet de recherche/Articles scientifiques publiés

Projet de recherche en cours

APProCHe : Pour un Accompagnement de qualité des Patients bénéficiant de Précautions Complémentaires d’Hygiène lors de leur hospitalisation : une recherche qualitative descriptive à visée compréhensive.
Guilley-Lerondeau B., Daniel L., Grosbois M., Cosson ME.
Début des inclusions janvier 2018, et réseau PARI.

Mes coordonnées

Mail : blandine.guilleylerondeau@chu-nantes.fr
Téléphone : 06.83.07.36.89.

Me suivre sur les réseaux sociaux

Twitter : @BlandineGuilley @LenaigD
Linkedin : Blandine Guilley-Lerondeau

Blandine GUILLEY-LERONDEAU

Infirmière hygiéniste

Infirmière hygiéniste en charge des secteurs de réanimations, médecines et urgences adultes. Actuellement investie sur des projets de recherche en lien avec les précautions complémentaires en hygiène notamment leur vécu par les patients et les professionnels.

Fiche mise à jour en juillet 2019

Service

Unité de Gestion du Risque Infectieux (UGRI)

Lieu d’exercice

CHU de Nantes

Thématiques de recherche / de prédilection

Hygiène E02.547 N06.850.670
Impact psychologique N01.824.737

Réseau de soin ou de recherche

PARI : Réseau de recherche Paramédicale dans le domaine du Risque Infectieux

Projets de recherche / Articles scientifiques publiés

Adverse effects of isolation: a prospective matched cohort study including 90 direct
interviews of hospitalized patients in a French University Hospital

Guilley-Lerondeau B, Bourigault C, Guille des Buttes A-C, Birgand G, Lepelletier D.
. Eur J Clin Microbiol Infect Dis. 2017 Jan; 36(1):75–80.
PMID: 27612471

Projet de recherche en cours

APProCHe : Pour un Accompagnement de qualité des Patients bénéficiant de Précautions Complémentaires d’Hygiène lors de leur hospitalisation : une recherche qualitative descriptive à visée compréhensive.
Guilley-Lerondeau B., Daniel L., Grosbois M., Cosson ME.
Début des inclusions janvier 2018, CHU de Nantes et réseau PARI.

Mes autres activités scientifiques

Juin 2017 : Lauréate de la Bourse de Recherche en Soins Infirmiers en Hygiène Hospitalière SF2H/SAGE (Pour un Accompagnement de qualité des Patients bénéficiant de Précautions Complémentaires d’Hygiène lors de leur hospitalisation : Projet APProCHe)
Octobre 2015 : Lauréate de la Bourse Espoir GIRCI-HUGO (création d’un réseau scientifique de recherche paramédicale).

Mes coordonnées

Mail : blandine.guilleylerondeau@chu-nantes.fr
Téléphone : 06.83.07.36.89.

Me suivre sur les réseaux sociaux

Twitter : @BlandineGuilley
Linkedin : Blandine Guilley-Lerondeau

Café Lecture _ Formation par simulation et charge mentale des infirmiers de médecine intensive et réanimation

Laurent Poiroux est infirmier, cadre supérieur de santé au CHU d’Angers. Il coordonne la recherche en soin au CHU et le réseau Recherches et Innovations Paramédicales du GIRCI Grand-Ouest.

Laurent a exercé pendant plusieurs années au sein du service de réanimation médicale du CHU d’Angers.

Il a choisi de vous présenter le 5 septembre un article sur le thème de la « formation par simulation et charge mentale des infirmiers de médecine intensive et réanimation ».

Thomas RULLEAU

Ingénieur de Recherche Clinique et Kinésithérapeute

En parallèle d’une activité clinique de kinésithérapie, j’ai continué mes études avec un diplôme d’ostéopathe, un master en activité physique adaptée et un doctorat en STAPS-Cognition du mouvement humain. Mes travaux de recherche relèvent des sciences cognitives et s’intéressent à l’utilisation de l’imagerie motrice à finalité fondamentale, translationnelle et/ ou clinique. Ils s’articulent essentiellement autour de deux axes, l’un plus orienté recherche fondamentale au Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage (CeRCA, UMR CNRS-7291) à l’Université de Poitiers, dédié à l’utilisation de l’imagerie motrice en technique de rééducation et d’évaluation. L’autre plus orienté recherche clinique à l’Unité de Recherche Clinique (URC) du Centre Hospitalier de la Vendée, s’intéresse à la prédiction de la chute chez le sujet senior, à l’activité physique adaptée et la kinésithérapie dans la douleur chronique ou encore à la traction cervicale chez des patients atteints de NCB.

Fiche mise à jour en juillet 2019

Service

Cours Séjour Gériatrique et Unité de Recherche Clinique

Lieu d’exercice

CHD Vendée, la Roche sur Yon

Thématiques de recherche / de prédilection

Mots clés: activité physique, imagerie motrice, réadaptation, rééducation, recherche clinique, représentations sensorimotrices, vieillissement.

N02.421.320 ; N06.850.135.122 ; H02.010.625

C23.888.592.612 / F02.830.816.444 / G11.561.790.444 /

Projets de recherche / Articles scientifiques publiés

Articles scientifiques publiés

Rulleau, T., & Toussaint, L. (2018). Massage can (re-)activate the lower-limb sensorimotor representation of older adult inpatients. Psychology and aging (IF5:3.843; SJR: Q1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29963880

Rulleau, T., Robin, N., Abou-Dest, A., Chesnet, D. & Toussaint, L. (2018). Effects of time-of-day and age on motor imagery practice and position sense accuracy. Experimental aging research (IF5:1.345; SJR: Q2). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30300100

Rulleau, T., Mauvieux, B., & Toussaint, L. (2015). Influence of circadian rhythms on the temporal features of motor imagery for older adult inpatients. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation (IF5: 3.011; SJR: Q1). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25731938

Rulleau, T., Ricolleau A., Chesnet D. & Toussaint, L. (2017) Importance du moment de la journée et de l’âge sur une pratique en imagerie motrice, Kinésithérapie, la Revue (SJR: Q4),

Rulleau, T., & Toussaint, L. (2017) De l’importance d’étendre les zones de massage, Kinésithérapie, la Revue (SJR: Q4),

Rulleau, T., & Toussaint, L. (2017) Évaluation des processus sensorimoteurs des membres inférieurs au moyen d’un test de rotation mentale : des effets variés en fonction de l’âge, Kinésithérapie, la Revue (SJR: Q4),

Rulleau, T., & Toussaint, L. (2016) L’imagerie motrice en rééducation, application clinique et recherche,. Kinésithérapie, la Revue (SJR: Q4),

Rulleau, T., & Toussaint, L. (2015). Effet du massage sur le fonctionnement du système sensori-moteur du sujet âgé hospitalisé. Kinésithérapie, la Revue (SJR: Q4), Rulleau, T., & Toussaint, L. (2014). L’imagerie motrice en rééducation. Kinésithérapie, la Revue(SJR:Q4),     

Projets de recherche en cours

Les trois études que je porte actuellement sont:

L’étude TracCerv est une étude de cohorte. L’objectif principal est d’évaluer l’effet des tractions cervicales (utilisées en standard dans le cadre de la prise en charge des patients atteints de névralgie cervico-brachiale) sur la qualité de vie. L’objectif secondaire vise à évaluer l’imagerie motrice comme pouvant marquer une chronicisation de la douleur et prédire l’intérêt de l’action mécanique d’une traction cervicale. L’accord du comité de protection des personnes Ile de France XI a été obtenu le 29 mars 2018. Les inclusions ont commencé le 2 avril 2018, et nous sommes actuellement à 31 patients recrutés sur 40 prévus.

L’étude FibrAPSpé est une étude randomisée contrôlée multicentrique (CHD-Vendée sites de La Roche, Montaigu et Luçon, CHU-Nantes) chez des patients fibromyalgiques. L’objectif principal vise à comparer l’impact de deux prises en charge par l’activité physique chez des patients fibromyalgiques à 6 mois et à 12 mois. L’objectif secondaire est d’évaluer l’isochronie entre un mouvement exécuté physiquement et simulé mentalement à différents états de la fibromyalgie. La particularité est de mêler une prise en charge par des kinésithérapeutes hospitaliers (CHD-Vendée et CHU-Nantes) et des enseignants en activités physiques adaptées d’un groupe associatif (Siel Bleu 85 et Siel Bleu 44). L’accord du comité de protection des personnes Sud-Est III a été obtenu le 12 février 2019. Les inclusions vont commencer en avril 2019, avec un objectif de 126 patients à recruter sur un an, auquel s’ajoute un an de suivi. La mise en place a été effectuée en juin 2019. ClinicalTrials.gov Identifier:  NCT03895086

L’étude FallMI, étude pilote observationnelle, vise à évaluer l’utilisation de l’isochronie entre un test clinique réellement exécuté puis simulé mentalement, comme facteurs prédictifs d’une chute avec conséquence modérée à grave à 6 mois. L’accord du comité de protection des personnes Sud-Est III a été obtenu en mai 2019. Les inclusions ont commencé en juin 2019 avec un objectif de 150 patientes. ClinicalTrials.gov Identifier: NCT04039841

Laboratoire

Collaborations attestées par des publications en commun:

Université de Poitiers, Pr L.Toussain (Laboratoire CeRCA, UMR-CNRS 7295) directrice de thèse.

Université de Caen : Dr. B. Mauvieux, (Laboratoire Mobilités: Attention, Orientation et Chronobiologie, INSERM UMR-S 1075),

Université des Antilles : Dr N. Robin, (Laboratoire Adaptation, Climat Tropical, Exercice et Santé).

Université de Bordeaux : M. Guémann, doctorant (Institut de Neurosciences Cognitives et Intégratives d’Aquitaine, UMR-5287)

En cours :

CHU de Nantes, Pr Nizard (Praticien Hospitalier, Chef du centre fédératif douleur, soins palliatifs et de support, éthique clinique),

CHD Vendée, Dr Pluchon (Praticien Hospitalier, Chef du centre départemental d’évaluation et de traitement de la douleur de Vendée),

Siel Bleu Vendée, Margot Miot (Enseignante en Activités Physiques Adaptées, coordinatrice du groupe associatif Siel Bleu 85),

Université de Lyon, Dr. S. Matéo, (Hospices Civils de Lyon, et Ecole Normale Supérieure de Lyon, CNRS UMR5672), Université  de Rennes, Y. Le Faou, doctorant, (Ingénieur d’Etude – Institut de Formation en Podologie, Ergothérapie et Kinésithérapie, Rennes ; Doctorant en Sciences de l’Education – CREAD, Université de Rennes),

Mes présentation vidéo

Mes coordonnées

CHD VENDEE – Bd Stéphane Moreau

85925 LA ROCHE-SUR-YON Cedex 9

02 51 44 65 72 Poste: 22871

thomas.rulleau@chd-vendee.fr

Me suivre sur les réseaux sociaux

Twitter :@trulleau https://twitter.com/trulleau

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/thomas-rulleau-pt-phd-024a8074

Les jeudis de la recherche paramédicale _ Le programme du 2e semestre 2019

Vous exercez une profession paramédicale et vous êtes intéressé par la recherche en soin?

Participez aux Jeudis de la Recherche Paramédicale du Réseau Recherches et Innovations Paramédicales du GIRCI Grand-Ouest chaque premier jeudi du mois, entre 14h30 et 15h00.

Qu’est ce que les Jeudis de la Recherche Paramédicale ?

Les « jeudis de la recherche paramédicale » sont un programme de formation et d’échanges organisé en web-conférences. Chaque session, de 30 minutes, est animée par un professionnel paramédical du Grand Ouest sollicité en regard de son parcours de chercheur ou de sa volonté de partager son engagement dans la recherche.

L’objectif spécifique de ces sessions est pédagogique : former à la recherche documentaire et inciter à la lecture d’articles scientifiques. Ces interventions permettent indirectement aux participants de mettre à jour leurs connaissances par la recherche. Ces prises d’information sont le premier pas d’une sensibilisation au recours à la lecture d’articles scientifiques pour répondre à des questions de soins et faire évoluer les pratiques. 

Les interventions sont de deux types : « Cafés-lecture » et « Ma vie de chercheur ». Elles ont pour objectifs l’émergence d’une culture scientifique chez les professionnels paramédicaux du Grand Ouest, la visibilité des professionnels engagés dans la recherche, la création de réseaux de partage et de collaborations.

Différents types d’intervention

Cafés lecture

Le professionnel présente un article scientifique en lien avec sa pratique ou sa recherche. Il expose la méthode de recherche bibliographique qu’il a réalisée puis propose une lecture critique.

Ma vie de chercheur

Le soignant partage son expérience de chercheur. Il présente la genèse et la conduite de son projet. Il en expose les forces et les faiblesses, les opportunités rencontrées et les menaces surmontées. L’objectif est d’inciter les soignants du Grand-Ouest à se lancer ou à confirmer leur engagement dans la recherche.  La mise en lumière de chercheurs confirmés permet d’engager des collaborations, prémices de futurs réseaux de chercheurs paramédicaux. 

Lieu de diffusion

Les participants ont accès au webinaire du lieu qu’il souhaite à partir d’un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Ils ont également accès au webinaire en replay.

Pour participer, il suffit de vous inscrire auprès d’Emilie du réseau Recherches et Innovations Paramédicales : emilie.gislier@gmail.com

Certains établissements ouvrent des salles pour diffuser la webconférence. Rapprochez vous de votre correspondant local (cf page Référents) pour connaître les salles ouvertes sur votre établissement.

Le programme