RECHERCHE Infirmiers associés

Pour quelle étude?

DysNurse : Prise en charge infirmière multifacette de la dyspnée chez les patients intubés en Réanimation.

L’investigatrice principale est Aude Pileyre, Infirmière Cadre de Santé à la Pitié-Salpêtrière.

C’est une étude promue par l’AP-HP

Les objectifs

L’objectif principal du projet est de comparer l’impact d’une prise en charge infirmière multifacette de la dyspnée chez les patients intubés vs. une prise en charge « usuelle ». Le critère de jugement sera le contrôle de la dyspnée au cours des 24 heures suivant l’inclusion.

Qui?

Les sujets cibles de cette étude sont les patients intubés de Réanimation

Comment

Il s’agit d’un essai randomisé en clusters.Les centres participants seront randomisés. Certains centres appliqueront l’intervention multifacette de contrôle de la dyspnée et d’autres non. Au moins 20 centres investigateurs sont attendus en France. Tous les services de réanimations du Grand-Ouest sont les bienvenus.

En savoir plus

Résumé du rationnel de l’étude :

35 à 50 % des patients intubés présentent une dyspnée, qui est en générale sévère (en médiane, 5 sur une échelle de zéro à 10). Outre la souffrance immédiate qu’elle entraine (peur de mourir, anxiété…), la dyspnée est associée à une augmentation de la prévalence du syndrome de stress post traumatique à 3 mois. Alors que la douleur est l’objet d’une préoccupation importante chez les soignants, tel n’est pas le cas de la dyspnée. Or, il existe de multiples moyens de contrôles les dyspnée. Certains de ces moyens relèvent du rôle propre infirmier. 

Pour en savoir plus, contacter soit Laurent Poiroux, co-coordonnateur du réseau Recherches et Innovation Paramédicales du GIRCI-GO (lapoiroux@chu-angers.fr) soit le Pr Alexandre Demoule (alexandre.demoule@aphp.fr)

Calendrier

Accord de principe souhaité avant le 05 octobre 2022.

%d blogueurs aiment cette page :